Vignobles


Aux origines

L’implantation du vignoble à Tauriac, à l’instar de l’ensemble des vignes de l’Appellation d’Origine Contrôlée des Côtes de Bourg, peut se situer à une époque où les romains « vendangeaient » la région. Quelques uns d’entre eux – Ausone, Paulin par exemple – ont laissé des traces datées des IIIè et IVè siècle.
 
Pour construire un grand vin

Le terroir tauriacais, dominant la rivière Dordogne, se compose de sols argilo-siliceux et essentiellement argilo-calcaires souvent installés sur des carrières de pierres aptes à la production de vins rouges charpentés parfaitement capables de se bonifier en vieillissant.

On y retrouve les principaux cépages bordelais, le merlot pour la plus grande part, les cabernets sauvignons et francs ainsi que le malbec. L’ assemblage de ces cépages, savamment dosé par le vigneron, offre au dégustateur des vins riches et complexes.

La surface en vigne de la commune représente l’une des plus importante de l’AOC Côtes de Bourg.

Prés d’une trentaine de viticulteurs cultivent ces vignes pour vinifier leurs raisins soit en châteaux, soit en cave coopérative.
 
Venez voir par vous-même

Les chemins de randonnées permettent de découvrir la variété des paysages viticoles, des croupes escarpées aux vallons boisés et verdoyants.

Au détour de ces charmantes ballades, on ne manquera pas la visite des cabanes de vignes. Ces maisonnettes de pierre abritaient à la fois les vignerons et leurs animaux qui prenaient soin d’économiser leurs pas.

 

cabane de vigne dans le vignoble Tauriacais

…Et si leurs murs pouvaient parler, ils raconteraient avec émoi les rencontres coquines dont ils ont été témoins.